ActusMédias

Éduc’alcool: Connaître les limites, c’est bien, les respecter, c’est mieux

Pour cette offensive, les deux célèbres pictogrammes d’Éduc’alcool donneront la vedette à deux animaux

Après cinq ans de travail de sensibilisation visant à atteindre les objectifs de son plan quinquennal, Éduc’alcool passe désormais à la phase subséquente de ses interventions : tenter de convaincre les consommateurs québécois de mettre leurs connaissances en pratique en leur faisant valoir les bénéfices du respect des limites de consommation d’alcool recommandées.

Pour cette offensive, les deux célèbres pictogrammes d’Éduc’alcool donneront la vedette à deux animaux : un poisson femelle et un chat mâle.

Inspirée par les témoignages de Québécois ordinaires, mais fondée sur des bases scientifiques rigoureuses, la nouvelle campagne fera valoir quatre bénéfices majeurs dans sa phase publicitaire : avoir une meilleure qualité de sommeil, éviter la gueule de bois et les lendemains de veille, être davantage en forme et mieux contrôler son poids. Cinq autres bénéfices seront également véhiculés dans les interventions virales et sur diverses tribunes : être davantage concentré sur son travail, être plus patient avec son entourage, mieux goûter et apprécier davantage les produits dégustés, avoir les moyens de boire des produits de meilleure qualité et ne pas toujours être le conducteur désigné.

La campagne se déploiera à la télévision et sur le web. Un volet imprimé visant les consommateurs réguliers et une offensive d’affichage ciblant les jeunes qui fréquentent les restos-bars complètent le programme. Chaque support inclura désormais l’icône de rappel des limites recommandées : 2 verres pour les femmes et 3 pour les hommes. Un micro-site dédié a aussi été développé.

Éduc’alcool poursuivra par ailleurs la sensibilisation à ce qu’est un verre standard en diffusant des cartes d’information dans les magasins de la SAQ et en déployant un projet spécial en magazine et sur les sites de certains médias.

Après cinq années de sensibilisation, ce sont désormais plus de 6 Québécois sur 10 qui sont en mesure d’identifier spontanément les limites quotidiennes de consommation d’alcool recommandées. Et 8 sur 10 peuvent les identifier de manière assistée. Plus de 9 Québécois sur 10 se disent en accord avec les nouvelles normes sociales, telles qu’attendre que les verres se vident avant de les remplir. De plus, la campagne a bénéficié d’un taux d’appréciation de 8/10 et elle a rejoint plus de 75% des Québécois et la notoriété du slogan, « La modération a bien meilleur goût », dépasse 95% chez les francophones et frôle les 9 sur 10 dans l’ensemble de la population.

Crédits :

Annonceur : Éduc’alcool
Chargée de projet : Sonia Duguay
Création : Jean-Luc Bonin / Benoît Trottier
Productrice : Jocelyne Dubuc
Production télé : Studio Pascal Blais
Producteur : Bernard Lajoie
Réalisateur : Todd Shaffer
Direction artistique : Samuel Cabanac
Compositing : Philip Anderson et Marc-André Bourgoin
Coordonnatrice : Isabel Hervieux
Production sonore : Studio Audio Z
Sonorisation : Johan Chacon et Martin Rouillard
Musique : L’Oreille
Mix : Johan Chacon
Photographie : Félix Renaud (Zetä Production)
Média : Challenge, agence-conseil en médias
Web : Relation1
Relations publiques : TACT Intelligence-conseil

Laisser un commentaire

Partages