ActusMédias

Google dévoile Stadia, une nouvelle plateforme de jeux vidéo

Google Stadia fait converger les univers des gamers et de ceux qui aiment les regarder jouer

Stadia, c’est le nom de la nouvelle plateforme de jeux vidéo en streaming de Google, accessible instantanément sur n’importe quel type d’écran. Stadia est une puissante plateforme de jeux destinée aux joueurs, aux développeurs et aux créateurs de contenu sur YouTube.

Ainsi, Stadia fait aussi converger deux univers distincts : celui des gens qui jouent à des jeux vidéo et celui des gens qui aiment les regarder. Google s’appuiera bien évidemment sur YouTube pour propulser sa plateforme de jeux vidéo. Par exemple, si un utilisateur regarde quelqu’un jouer à Assassin’s Creed Odyssey, il lui suffira de cliquer sur le bouton “Jouer maintenant” pour accéder instantanément à la partie en cours.

Technologie évoluée : Stadia libérera les joueurs des limites associées aux consoles traditionnelles et aux PC

Lorsque les joueurs utiliseront Stadia, ils auront accès en tout temps à leurs jeux à partir de presque tous les types d’écran. Les développeurs auront eux accès à des ressources quasi illimitées pour créer leurs jeux.

Google rendra les jeux accessibles dans des résolutions allant jusqu’à 4K et 60 images par seconde en HDR, avec son ambiophonique.

Un contrôleur spécifique

Google dévoile aussi le contrôleur Stadia. Il communique directement avec le centre de données Google par l’intermédiaire de la technologie Wi-Fi. Le contrôleur comporte aussi un bouton de saisie instantanée, permettant d’enregistrer et de partager une séquence de jeu. Il possède en plus un bouton Assistant Google et un microphone intégré.


Cet appareil est un prototype, qui ne peut être mis en marché, vendu, loué ou distribué tant qu’il ne sera pas certifié conforme aux exigences obligatoires applicables et qu’il n’aura pas obtenu les autorisations légales requises.

Stadia sera lancée plus tard cette année, notamment aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni et dans une grande partie de l’Europe.

Laisser un commentaire

Partages