ActusMédias

Le CEFRIO étudie l’utilisation du numérique de cinq générations d’internautes

La génération Y demeure la plus branchée, la génération X la plus adepte des tablettes numériques et les boomers les plus dépensiers en commerce éléctronique

Le CEFRIO a dressé le portrait détaillé de cinq « générations numériques », détaillant les habitudes concernant l’usage d’internet, les achats en ligne, le type d’équipement utilisé, la mobilité, la communication sur les médias sociaux, les modes de communication, les moyens privilégiés pour s’informer et suivre l’actualité ainsi que sur les activités de divertissement.

Les différentes générations d’internautes : faits saillants

La génération Y (18 à 34 ans)

La génération Y demeure extrêmement branchée en 2013. Le taux d’adoption des téléphones intelligents et des tablettes numériques de cette génération a connu une croissance par rapport à 2012.

87,9% des adultes de la génération Y possèdent au moins un ordinateur à la maison, contre 75,5% pour la moyenne québécoise. Alors que 77,7% des adultes québécois utilisent internet régulièrement, les adultes de cette génération sont 93,7%. Les 18-34 ans passent environ 22,9 heures sur Internet par semaine. De tous les groupes d’âges, ils sont les plus grands utilisateurs de YouTube (85,4%) et de Facebook (79,0%). 40,5% des adultes de cette génération avaient effectué au moins un achat en ligne au cours du mois précédent l’enquête, comparativement à 27,8% pour l’ensemble de la population québécoise. Malgré cela, cette génération arrive dernière en termes de dépenses mensuelles : 255$ contre 335$ pour le cyberacheteur québécois moyen.

La proportion d’adultes de 18 à 34 ans possédant des téléphones cellulaires est significativement supérieure à la moyenne québécoise (81,8% contre 71,6%). Cela est d’autant plus vrai pour les téléphones intelligents (66,8% contre 44,4%). De plus, 22,4% envisagent de se procurer un téléphone intelligent au cours de la prochaine année.

Chez les internautes de la génération Y, le visionnement de vidéos (86,1%) est de loin l’activité de divertissement en ligne la plus populaire.

divertissement_generation_y

La génération X (35 à 44 ans)

En 2013, le taux d’adoption de tablettes numériques de la génération X a doublé, devenant ainsi le plus élevé parmi les groupes d’âge. D’ailleurs, en 2012, son taux d’intention d’achat était le plus élevé. L’année 2013 est également marquée par la progression du taux d’adoption des téléphones intelligents. De plus, Internet fait un bond important en tant que principale source d’information chez cette génération.

91,6% des adultes de la génération X utilisent régulièrement internet. Ils sont actifs durant 22,9 heures par semaine en moyenne. 85,2% d’entre eux possèdent au moins un ordinateur à la maison. La génération X réalise plus d’achats en ligne que les autres générations : 38,0% d’entre eux ont fait un achat en ligne comparativement à 27,8% pour l’ensemble des Québécois (achat en ligne dans le mois précédent l’enquête). Les cyberacheteurs de la génération X dépensent également en moyenne un montant mensuel plus important que le cyberacheteur québécois moyen (385$ comparativement à 335$). De tous les groupes d’âges, ils sont les plus grands utilisateurs de LinkedIn (23,4%).

La proportion d’adultes à détenir des appareils mobiles est plus élevée au sein de la génération X qu’au sein de l’ensemble de la population québécoise. Notamment, les tablettes numériques (36,2% contre 25,5%) et les téléphones intelligents (65,4% contre 44,4%).

Chez les internautes de la génération X, le visionnement de vidéos (62,0%) est l’activité de divertissement en ligne la plus populaire.

divertissement_generation_x

La génération des jeunes boomers (45 à 54 ans)

En 2013, le taux d’adoption des téléphones intelligents et des tablettes numériques chez les jeunes boomers a connu une croissance par rapport à l’année précédente. Les internautes de cette génération ont passé en moyenne 3 heures de plus par semaine sur Internet qu’en 2012.

Possédant pour 79,9% d’entre eux au moins un ordinateur à la maison, les internautes de 45 à 54 ans sont actifs en moyenne 18,5 heures par semaine. Ils sont 81,7% à faire usage de l’internet hebdomadairement ou plus souvent. Les internautes de la génération des jeunes boomers utilisent YouTube (59,7%) et Facebook (58,8%) dans des proportions significativement moins grandes que la moyenne québécoise (respectivement 66,9% et 65,8%). La proportion de cyberacheteurs chez les jeunes boomers est comparable à la moyenne québécoise. En effet, 28,0% des adultes de cette génération avaient effectué au moins un
achat en ligne au cours du mois précédent l’enquête, comparativement à 27,8% pour l’ensemble de la population québécoise. Toutefois, les cyberacheteurs jeunes boomers dépensent des sommes plus importantes que le cyberacheteur québécois moyen, soit un montant mensuel de 391$ comparativement à 335$.

La proportion de jeunes boomers à détenir des téléphones intelligents est plus élevée que la moyenne des Québécois (50,8% vs 44,4%).

Chez les internautes de la génération des jeunes boomers, le visionnement de vidéos (41,6%) est l’activité de divertissement en ligne la plus populaire, bien qu’elle soit significativement moins pratiquée par ce groupe que par l’internaute québécois moyen.

divertissement_jeunes_boomers

La génération des boomers (55 à 64 ans)

En 2013, le taux d’adoption de la tablette numérique a doublé chez les boomers par rapport à 2012. Les réseaux sociaux sont également utilisés par une plus grande proportion des internautes de cette génération que l’année précédente. La croissance est notamment marquée pour YouTube, Facebook, Google+ et Twitter.

Équipés à 75,8% d’un ordinateur à la maison, les internautes de 55 à 64 ans utilisent le web régulièrement à 72,0%. Ils sont actifs sur internet durant 16,7 heures en moyenne par semaine. La proportion d’internautes de la génération des boomers à utiliser YouTube (53,1%) est significativement moins grande que la moyenne québécoise (66,9%), tout comme pour Facebook (59% vs 66%). La proportion de cyberacheteurs chez les boomers est moins importante que la moyenne québécoise. En effet, 20,4% des adultes de cette génération avaient effectué au moins un achat en ligne au cours du mois précédent l’enquête. Mais les boomers dépensent en moyenne 417$ par mois pour leurs achats en ligne, ce qui représente le montant le plus élevé dans toutes les catégories d’âges.

La proportion de boomers détenant des appareils mobiles est comparable à celle de la population québécoise adulte. Cependant, ils privilégient généralement plus les téléphones cellulaires de base que l’ensemble de la population québécoise (54,6% contre 39,8%) et moins les téléphones intelligents (23,2% contre 44,4%).

Chez les internautes de la génération des boomers, le visionnement de vidéos (41,0%) est l’activité de divertissement en ligne la plus populaire, bien qu’elle soit significativement moins pratiquée par ce groupe que par l’internaute québécois moyen.

divertissement_boomers

La génération des aînés (65 ans et plus)

En 2013, les internautes aînés ont passé près de 5 heures de plus par semaine en ligne qu’en 2012. Le taux d’adoption de la tablette numérique demeure bas chez les aînés, mais il a fait un bond important.

En 2013, l’utilisation régulière d’Internet est 10% plus élevée qu’en 2009 chez les aînés. 45,7% des adultes de cette génération utilisent Internet hebdomadairement ou plus souvent. Cette proportion est inférieure à la moyenne des adultes québécois (77,7%). De plus, moins d’un adulte de cette génération sur deux est branché à Internet à domicile. Cette proportion est significativement moins élevée que la moyenne québécoise (42,1% contre 78,1%). Les internautes de 65 ans ou plus sont actifs sur Internet durant 14,4 heures par semaine en moyenne, soit 5 heures de plus par semaine comparativement à 2012. Seuls 44,3% des aînés possèdent au moins un ordinateur à la maison. La proportion de cyberacheteurs chez les aînés est beaucoup moins importante que la moyenne québécoise. En effet, seulement 8,4% des adultes de cette génération avaient effectué au moins un achat en ligne au cours du mois précédent l’enquête. Au niveau des montants moyens dépensés par mois, les cyberacheteurs de la génération des aînés dépensent de manière comparable au cyberacheteur québécois moyen, soit un montant mensuel de 321$ comparativement à 335$. De tous les groupes d’âge, c’est dans la génération des aînés qu’on trouve les plus petites proportions d’internautes utilisant YouTube (32,9%), Facebook (38,5%), Twitter (3,9%) et LinkedIn (4,2%).

Même si le taux d’adoption de la tablette numérique demeure peu élevé chez cette génération, elle a toutefois connue une hausse importante depuis 2012. Le téléphone cellulaire de base est l’appareil mobile le plus souvent détenu par les aînés (45,0%). Les adultes de cette génération sont d’ailleurs proportionnellement plus nombreux que le Québécois moyen (39,8%) à en détenir un.

Chez les internautes aînés, jouer à des jeux (39,0%) est l’activité de divertissement en ligne la plus populaire.

divertissement_aines

Laisser un commentaire

Les articles les plus lus

Envoyez-nous vos nouvelles!

Faites parler de vous en envoyant votre nouvelle ou vos communiqués à ActusMédiasQC.

Envoyer vos nouvelles
Partages