ActusMédias

Le marché mondial de la publicité connaîtra une croissance record de 6,4% cette année

Les ventes de publicité numérique compteront pour 45% des dépenses publicitaires mondiales en 2018 et 50% en 2020

Après Dentsu Aegis Network, c’est au tour de MAGNA de dévoiler ses prévisions de dépenses publicitaires semestrielles. L’agence augmente ses prévisions pour 2018 suite à la forte performance du marché au cours des premiers mois.

MAGNA prévoit que les dépenses publicitaires mondiales augmenteront de 6,4% en 2018, pour atteindre 551 milliards de dollars. C’est le taux de croissance le plus élevé depuis 2010. Les précédentes prévisions, en décembre 2017, estimaient la croissance du marché à 5,2%. Les dépenses publicitaires supplémentaires générées par les événements liés aux années paires tirent la croissance. Sans ces événements, la croissance serait de 5,5%.

Sur les 70 marchés publicitaires analysés par MAGNA, seul Singapour devrait se contracter cette année. Les régions dont la croissance sera la plus rapide en 2018 seront l’Europe centrale et orientale (+9,2%) et l’Amérique latine (+9,6%), suivie de l’Asie-Pacifique (+6,9%) et de l’Amérique du Nord (+6,3%). Pour le Canada, MAGNA estime la croissance à 5,0%, contre 5,5% en 2017. Pour 2019, le marché devrait croître plus lentement, à 3,5%.

Prévisions dépenses publicitaires MAGNA

Les dépenses publicitaires par média

Les ventes de publicité numérique augmenteront de 15,6% en 2018 pour atteindre 250 milliards de dollars. Ces dépenses devraient représenter 45% des recettes publicitaires mondiales. MAGNA prévoit qu’elles atteindront 50% des investissements publicitaires mondiaux d’ici 2020. Les dépenses publicitaires numériques continueront d’être alimentées par les formats sociaux (+31%) et vidéo (+27%) cette année. La recherche augmentera de 14% pour atteindre 47 milliards de dollars et reste le plus grand format publicitaire.

Rien n’ébranle Google et Facebook dont les revenus combinés ont augmenté de 31% au niveau mondial au premier trimestre 2018. Néanmoins, MAGNA s’attend à un léger ralentissement au second semestre.

De leur côté, les ventes de publicité mobile augmenteront de 30% en 2018. Elles représenteront ainsi 62% du total des dépenses numériques. Les revenus provenant des ordinateurs de bureau diminueront de 2%.

Les investissements publicitaires hors ligne (télévision linéaire, presse, radio, affichage) diminueront de 0,2% à 300 milliards de dollars.

Malgré l’érosion continue et mondiale de la portée et de l’audience, les revenus publicitaires télévisuels linéaires augmenteront de nouveau en 2018 (+3% à 185 milliards de dollars). Sans les événements majeurs de cette année, la télévision serait restée stable cette année (+0,4% à l’échelle mondiale).

Les investissements publicitaires de l’imprimé diminueront de 11%, à 54 milliards de dollars.

En radio, les ventes de publicité baisseront de 2% pour s’établir à 28 milliards.

L’affichage, quant à lui, devrait bénéficier des événements cycliques et ainsi connaître une croissance modérée en 2018. Les investissements croîtront de 3,4% pour atteindre 33,5 milliards de dollars. Toutefois, le principal moteur du média demeure le numérique. En effet, le DOOH augmentera de 16% et atteindra 5,7 milliards de dollars.

Laisser un commentaire

Les articles les plus lus

Envoyez-nous vos nouvelles!

Faites parler de vous en envoyant votre nouvelle ou vos communiqués à ActusMédiasQC.

Envoyer vos nouvelles
Partages