ActusMédias

Radio-Canada autorisée par le CRTC à diffuser de la publicité à Espace Musique et Radio 2

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a renouvelé les licences des services de télévision et de radio de langue anglaise et française de la Société Radio-Canada (SRC) jusqu’au 31 août 2018

Suite à la demande de la SRC d’ajouter de la publicité nationale graduellement sur les ondes des réseaux radiophoniques Espace Musique et Radio 2, jusqu’à pouvoir en diffuser une quantité illimitée au cours de la quatrième année de ses licences, le CRTC a décidé de permettre la diffusion de publicité sur ces services pour une période limitée de trois ans. Espace Musique et Radio 2 pourront donc diffuser jusqu’à quatre minutes de publicité par heure de diffusion, dans la limite de deux blocs à chaque heure. Radio-Canada n’avait plus diffusé de publicité sur ses réseaux radiophoniques depuis 1974.

Pour continuer à diffuser de la publicité sur ces réseaux à la fin de la période initiale de trois ans, la SRC devra procéder à une nouvelle demande. Cette dernière devra ainsi démontrer au CRTC que la publicité n’a pas eu un effet néfaste sur les marchés de la publicité ni incommodée les auditeurs, que le niveau d’investissement dans la radio a été maintenu, et que la variété et la diversité des services Espace Musique et Radio 2 n’en ont pas été impactées.

La programmation de la SRC

Tous les Canadiens et les Canadiennes continueront à recevoir les services de qualité auxquels ils s’attendent de leur radiodiffuseur public national. Dans l’univers médiatique en constante évolution, la Société Radio-Canada continuera à jouer un rôle clé pour la vitalité de la culture canadienne de langue française et anglaise, partout au pays.
Jean-Pierre Blais, président du CRTC Jean-Pierre Blais

Pour appuyer ce renouvellement, le CRTC a examiné le plan quinquennal de la SRC « Stratégie 2015, Partout, Pour tous » qui présente les moyens que compte prendre celle-ci pour respecter le mandat qui lui est confié par la Loi sur la radiodiffusion

En ce qui concerne la programmation nationale, le CRTC a notamment exigé que les services de télévision de la SRC diffusent des émissions dramatiques, des comédies et des documentaires canadiens, de même que des émissions de remise de prix qui célèbrent le talent créatif canadien. Concernant les jeunes Canadiens, le CRTC a exigé la diffusion de 15 heures d’émissions pour enfants par semaine en langue française comme anglaise.

Concernant la programmation régionale, les Canadiens  pourront se voir reflétés dans des émissions locales dans chacun des marchés où la SRC est présente. Les bulletins nationaux de nouvelles diffusés à la radio et à la télévision devront de plus tenir compte des régions du Canada, et encourageront le respect et la compréhension entre elles.

La stratégie de la SRC relativement aux médias numériques reste inchangée: les Canadiens continueront à avoir accès à un contenu numérique à la pointe de la technologie par le biais de leur radiodiffuseur public national.

Pour les Canadiens vivant dans des communautés de langue officielle en situation minoritaire (CLOSM), le CRTC a mis en place des mesures positives sous forme de conditions de licences, de sorte que la SRC offrira des services aux CLOSM qui refléteront leurs situations et leurs besoins particuliers. Ces exigences incluent :

  • une grille horaire équilibrée;
  • des niveaux spécifiques d’émissions reflétant les CLOSM;
  • le recours à la production indépendante issue des CLOSM,
  • des niveaux spécifiques de programmation locale dans les marchés où se trouvent les CLOSM;
  • le reflet des CLOSM dans la programmation d’information;
  • l’équilibre dans la programmation de nouvelles;
  • des consultations avec les CLOSM; et
  • des exigences de rapport plus strictes.

Retrouvez la liste des services renouvelés sur le site web du CRTC.

Laisser un commentaire

Partages